Comment un pays qui avait survécu à la guerre civile, à l’invasion nazie (qui lui coûta 25 millions de morts), à l’encerclement militaire de la Guerre froide, a-t-il pu succomber soudainement à l’opportunisme social-démocrate et à l’introduction du capitalisme « par en haut » ?

Contrairement aux idées reçues, c’est bien la renonciation aux principes essentiels du socialisme sous Gorbatchev et non pas le socialisme lui-même qui a provoqué la crise finale.

Contrairement aux idées reçues, c’est bien la renonciation aux principes essentiels du socialisme sous Gorbatchev et non pas le socialisme lui-même qui a provoqué la crise finale. Tous les ex-Soviétiques en témoignent : c’est de 1987 à 1991 que les pénuries se multiplièrent, que les étagères des magasins se vidèrent, que les salaires ne furent pas toujours versés. Pas avant.

Comment un pays qui avait survécu à la guerre civile, à l’invasion nazie (qui lui coûta 25 millions de morts), à l’encerclement militaire de la guerre froide, a-t-il pu succomber soudainement à l’opportunisme social-démocrate et à l’introduction du capitalisme « par en haut » ?

Fort d’une documentation impressionnante, Roger Keeran et Thomas Kenny étudient les causes profondes de ce drame. Ils décryptent notamment la présence, des années vingt à la chute, d’un courant de pensée réformiste sociale-démocrate, qui s’est peu à peu appuyé sur le renforcement de la « seconde économie ».

En savoir plus sur Roger Keeran

Le socialisme trahi. Les causes de la chutes de l’URSS.

ROGER KEERAN, THOMAS KENNY

22 euros

Référence : 978-2-915854-44-2

 

One Response

  1. MOREAU

    Bonjour,
    J’ai lu ce livre avec un immense intérêt, non pour sécuriser ma pensée communiste, je ne l’ai jamais perdu, malgré les contradictions idéologiques que traverse mon parti (PCF), mais pour mettre les bœufs devant la charrue et avancer en toute connaissance de cause, sans rien mettre de côté. Comme pour le livre de Grover Furr « Khrouchtchev a menti », il est très rare de voir un éditeur accepter la traduction en français de ce type de lecture. Ce livre est une brèche au formatage idéologique, au droit du citoyen et à la démocratie.

    Les deux auteurs américains Roger Keeran et Thomas Kenny (historien et économiste) nous apportent des informations élémentaires mais au combien importantes à une réflexion politique, économique et historique sur les causes de l’effondrement de l’économie soviétique.

Laissez un commentaire