Henri Barbusse (1873-1935). écrivain français. En août 1914, il s’en-gage comme simple soldat et est incorporé au 231e régiment de ligne. Il est réformé au bout de 22 mois avec deux citations. à l’été 1916, il publie Le Feu, journal d’une escouade sous la forme d’un feuilleton dans le quotidien L’Œuvre. En décembre 1916, pour ce livre qui rencontre un énorme succès populaire, Henri Barbusse reçoit le Prix Goncourt. En 1917, il fonde avec ses amis Paul Vaillant-Couturier, Georges Bruyère et Raymond Lefèvre, l’Association Républicaine des Anciens Combattants. Dès lors Barbusse mènera l’action sans désemparer pour les droits des anciens combattants, contre la guerre et le fascisme, pour la paix et la démocratie jusqu’à l’usure complète de ses forces.

paroles-d-un-combattant-henri-barbusse

Laissez un commentaire