Docteur en histoire moderne et contemporaine (Université Paris I). Historien des relations coloniales et des mouvements identitaires, il a publié entre autres : Les Perdants (La Découverte 1990). Rééd. actualisée : Les Régions du déshonneur. La dérive fasciste des mouvements identitaires au xxe siècle. (Vuibert-Albin Michel 2014). Il a aussi publié plusieurs ouvrages au Temps des Cerises, dont Mondiali- sation et identités, le paradoxe meurtrier en 2003, et dirigé avec Henri Alleg Les expériences socialistes en Afrique en 2010.

Né en 1939 en Lozère, historien, est le responsable de la Revue AUJOURD’HUI L’AFRIQUE, et du “Collectif Polex”, association indépendante de réflexion sur les relations internationales.

2 Responses

  1. GOURHAND Yvon

    Bonjour,
    Ce petit mot pour saluer M Francis ARZALIER. En effet, il fut mon professeur d’histoire-géographie au lycée Ernest Couteaux de Saint-Amand-Les Eaux. Ce fut non seulement un merveilleux professeur mais également un homme chaleureux et qui ne détestait pas la discussion.
    Après une carrière médicale, je consacre une partie de mon temps à la recherche historique, me consacrant actuellement au sein d’un Atelier de recherches historiques à l’Université permanente de Nantes à un travail collectif sur « les syndicats et la guerre d’Algérie en Loire-Atlantique ».
    Si vous pouviez lui faire passer un bonjour chaleureux, j’en serais vraiment très heureux.
    En vous remerciant par avance,
    Yvon GOURHAND

Laissez un commentaire