Elias Palti : chronique dans « Libération »

Classé dans : Actualité | 0

Recension dans « Libération » par Robert Maggiori. Merci à lui.

Elías José Palti Vérités et savoirs du marxisme

On ne dit pas grand-chose en parlant de «crise contemporaine du marxisme», puisque de la notion de crise celui-ci a fait son moteur historique, et qu’un «marxisme dépourvu de tensions ne peut exister que comme paradigme évanescent» (José Sazbón). De l’extérieur, c’est plutôt la fin, la mort de la pensée issue de Marx – celle qui devait constituer l’«horizon indépassable» – qu’on proclame. Professeur à l’université de Buenos Aires, Elías José Palti interroge la valence de cette «crise conceptuelle» – qui pourrait tout aussi bien indiquer la crise du… concept de crise ! -en radiographiant les œuvres des «penseurs les plus influents du marxisme contemporain», Nahuel Moreno, Alain Badiou, Perry Anderson, Fredric Jameson, Ernesto Laclau et Slavoj Žižek. Aboutit-on à l’idée qu’il serait possible de «renouer avec la perspective que triomphe le socialisme» ? Comme l’écrit Aymeric Monville, «il est trop tôt pour le dire». R.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.