Décès de Domenico Losurdo

Classé dans : Actualité | 2

J’apprends avec une infinie tristesse le décès de Domenico Losurdo. Ce sont des millions de communistes qui sont en deuil aujourd’hui. En hommage, ce poème de Heine qu’il aimait tant (Doctrine) :
Bats le tambour, n’aie peur de rien,
Et embrasse la cantinière !
Voilà toute la science,
Voilà le sens profond des livres.
Tambourine les gens hors du sommeil,
Tambourine le réveil et la force de la jeunesse,
Tambourinant, toujours en avant, marche,
Voilà toute la science.
Voilà la philosophie hégelienne,
Voilà le sens profond des livres !
Je l’ai compris, car je suis malin,
Et que je suis un bon tambour.

2 Responses

  1. Julien Chassereau

    Je partage votre émotion. Je pense pouvoir dire que Domenico Losurdo est l’auteur qui m’a le plus influencé ces dernières années et je dois d’ailleurs de l’avoir « rencontré » (ses écrits) grâce aux éditions Delga.
    Fuir l’histoire, Le langage de l’Empire, La lutte des classes, mais aussi son Staline, sa Contre-histoire du libéralisme, le péché originel du XXe siècle sont des livres qui m’ont changé. Merci monsieur Losurdo.

  2. GODDARD François

    Voilà une bien triste nouvelle pour le militant de base que je suis et qui finira de lire les derniers livres du tant regretté Domenico LOSURDO. Ce philosophe et historien nous a beaucoup éclairés de sa science par son travail assidu et exemplaire. Qu’il soit ici remercié dans la simplicité et la plus grande sympathie de celui qui garde et regarde ses livres sur les rayons de sa bibliothèque non pas comme dans un columbarium, mais comme dans un lieu de vie qui nous rappelle notre histoire afin de ne pas la revivre une nouvelle fois. Domenico MOSURDO, par la publication de ses nombreux livres, a érigé un monument plus durable que l’airain.

    François GODDARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *